Communication Croissance personnelle

Projection

projection

On entend souvent cette phrase « il/elle fait de la projection ». Mais qu’est-ce que ça veut dire au juste, « faire de la projection »?

Ce que « faire de la projection » signifie

Faire de la projection, c’est lorsqu’une personne ressent une émotion qu’elle ne comprend pas bien, comme la culpabilité, la honte, le regret ou la peur et, ne se sentant pas capable de reconnaitre ou de gérer elle-même cette émotion, la « met sur le dos » d’une autre personne, soit la première personne qui lui tombe sous la main, soit la personne la plus vulnérable qui lui semblera un bon bouc émissaire. Par exemple, si elle ressent de la culpabilité, elle tentera de rendre l’autre coupable à sa place. Si elle ressent de la honte, fera sentir quelqu’un d’autre honteux, et ainsi de suite. On peut faire de la projection avec virtuellement n’importe quelle émotion que l’on vit. 

Pourquoi fait-on de la projection?

La projection est, dans la majorité des cas, un mécanisme de protection inconscient. Nous faisons tous de la projection tôt ou tard dans notre vie. Nous en faisons d’autant plus si nous ne sommes pas habitués de prendre le temps de reconnaître nos propres sentiments. Il devient alors facile de les coller sur quelqu’un d’autre pour se libérer tant bien que mal de notre malaise, au détriment des autres, et souvent au détriment de nos relations. C’est déjà une bonne raison pour apprendre à mieux se connaitre et arrêter de mettre sur les autres le fardeau de nos états d’âmes et de créer du drama qui pourrait être évité en étant un peu plus conscient de notre vie intérieure.

Le but de ce mécanisme de protection est tout simplement de nous éviter de devoir faire face à ce qui se passe en-dedans, parfois parce que c’est trop intense, parfois simplement parce que nous manquons d’outils pour gérer nos émotions négatives de manière plus constructive (reconnaître l’émotion et se réconforter soi-même d’éprouver ladite émotion, par exemple). C’est le genre d’aptitude qu’on ne nous apprend malheureusement pas à l’école, ni dans nos familles d’ailleurs.

Les émotions humaines, lorsqu’elles ne sont pas gérées adéquatement, c’est-à-dire reconnues, exprimées et entendues, sont réprimées à l’intérieur de soi. Mais il y a une limite au-delà de laquelle on ne peut plus réprimer, et il faut que les émotions sortent. C’est là qu’elles sortent de la mauvaise façon, la projection étant une mauvaise option parmi tant d’autres.

Quand la projection devient une arme de manipulation

À priori, lorsqu’on fait de la projection, on manipule les autres de manière inconsciente, parce qu’on leur fait porter le chapeau pour des actions ou émotions dont ils ne sont pas coupables ou responsables. Si, par exemple, je me sens agressive et que j’accuse mon partenaire en disant que je n’aime pas le ton sur lequel il me parle – alors que c’est en-dedans de moi que ça brasse – je suis inconsciemment en train de le manipuler.

Toutefois, il y a des personnes pour qui faire de la projection n’est pas tant un acte inconscient qu’un outil de plus dans leur arsenal de manipulation psychologique. Cela leur sert notamment à éviter d’être responsables de leurs actions, de leurs paroles ou de leurs attitudes. Si ce sont toujours les autres qui sont coupables de tout, inutile de s’excuser, et encore moins de changer de comportement!

Que faire lorsque quelqu’un projète ses sentiments sur nous?

  • Déjà, reconnaître ce qui est en train de se passer. L’un des indices est que la personne s’exprime en attaquant et en faisant des reproches (ce qu’on ne veut surtout pas faire en communication authentique) ou en vous faisant sentir honteux ou coupable. La projection s’accompagne souvent de colère et d’agressivité. Ce qui distingue une personne qui veut discuter sainement d’un problème avec vous mais sans faire de projection est que cela peut se faire dans le calme, que la personne vise à régler le problème et non à le mettre sur vous, et enfin, que la personne est prête à reconnaître sa part de tort dans un conflit. Si une personne laisse entendre que vous êtes 100% responsable d’un problème et qu’elle n’a rien à se reprocher, il y a de bonnes chances qu’elle soit en train de faire de la projection et non d’essayer de trouver une solution à votre désaccord.
  • Évitez la réaction habituelle d’être sur la défensive, d’essayer d’argumenter pour convaincre l’autre que vous n’êtes pas responsable de ce dont on vous accuse, d’essayer de vous défendre.
  • Prendre du recul: Avant d’être pris dans une situation qui vous dépasse, dans un conflit qui vous met dans tout vos états, prenez le temps de réfléchir à la situation dans le calme et prenez un peu de perspective sur ce qui se passe. Il est acceptable de s’éloigner physiquement d’une dispute si l’on a besoin de prendre du recul et d’y réfléchir plus rationnellement.
  • Refusez de prendre sur vous la culpabilité, la honte, la peur, le regret, peu importe l’émotion qu’on tente de vous imposer. Cela ne vous appartient pas. Quelqu’un tente seulement de vous les faire ressentir parce qu’ils ne veulent pas dealer avec leurs propres émotions.
  • Acceptez que vous perdrez peut-être des personnes que vous aimez: Les manipulateurs sentent très vite s’ils peuvent vous déstabiliser ou pas avec leur bullshit. Si ca ne colle pas sur vous, ils ne vont pas rester là à se faire réfléter leur comportement inadéquat, ils vont juste partir se trouver un meilleur bouc émissaire pour encaisser leurs émotions. Ça peut vouloir dire que refuser d’être manipulé vous fera perdre des gens à qui vous tenez.

Une personne qui a assez d’intelligence émotionnelle acceptera peut-être de se regarder le nombril et de grandir en réponse à votre changement d’attitude, mais peut-être pas non plus. Certaines personnes sont si embourbées dans leurs mécanismes de défense qu’elles vont seulement aller voir ailleurs pour se trouver de nouvelles victimes à manipuler, non sans essayer de vous faire sentir coupables de votre mauvaise attitude au passage.

J’espère que cet article vous a été utile. Vous aimerez peut-être également mes autres articles sur la manipulation

Affectueusement,

Hypatia

Détecter la manipulation

Gaslighting

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply