Communication Sortir du placard

Coming out : comment faciliter la tâche des autres polyamoureux

coming out

Sindy a fait son coming out à un membre de la famille ce week-end. Je ne connais pas les détails, mais ça ne s’est pas bien passé. Been there. Est-ce qu’on s’endurcit? On finit surtout par trouver des trucs pour que ça passe mieux. Notamment ne pas être apologétique.

On ne cherche plus l’aprobation des gens, on les informe simplement de notre mode de vie, mais leur acceptation n’est plus requise. On leur en parle parce qu’on assume  qui on est, pas parce qu’on veut leur autorisation pour être polyamoureux.

Ça ne change pas forcément le résultat, mais ça change notre perception à nous.

L’avantage du nombre

En tant que communauté polyamoureuse, nous sommes plus forts que tous seuls face à l’ignorance et au rejet. Pas seulement parce qu’on se soutient les uns les autres quand ça va mal, mais également parce que nous avons un rôle potentiel à  jouer dans le coming out des autres polyamoureux. Voici comment.

Si chaque polyamoureux parle du polyamour à disons 10 personnes qu’il connait, mais qui ne sont pas significatives dans sa vie – c’est  dire que si cette personne réagit mal au sujet du polyamour, ça ne me mettra pas les émotions sens-dessus-dessous pendant 2 semaines. Ça peut être votre coiffeur, votre voisin d’en haut, le chauffeur de taxi que vous ne reverrez jamais, n’importe quelle personne qui n’occupe pas une place primordiale dans votre vie. Le résultat est que toutes ces personnes auront entendu parler du polyamour au moins une fois dans leur vie. Il y a d’ailleurs de fortes chances qu’ils en parlent autour d’eux: ”tu devineras jamais ce que la fille m’a dit l’autre jour : elle a 3 chums et ils sont tous au courant”. La réaction est moins violente si ça vient d’un étranger ou d’une personne qui n’est pas un proche, car le polyamour prend forme d’information générale plutôt que d’une chose qui vient d’envahir leur existence sans crier gare.

S’ensuit que toutes ces personnes auront déjà entendu parler du polyamour au moins une fois et amorcé un début de réflexion, lorsqu’un autre polyamoureux que vous ne connaissez peut-être pas leur fera son propre coming out.

On sait tous combien ça facilite la tâche quand on annonce à un membre de sa famille qu’on est polyamoureux, et que la personne répond par un maladroit mais non-hostile : ”ah oui je connais ca, l’amie de mon ami est comme vous autres”. C’est nettement plus simple quand les gens savent déjà que ça existe.

Voilà, c’est aussi simple que ca. Vous est-il arrivé que quelqu’un d’autre ait sans le savoir ”préparé le terrain” pour votre coming out? Je serais curieuse de lire vos commentaires à ce sujet.

Affectueusement,

Hypatia

 

* Remerciements à Gary, qui avait amené cette stratégie lors de sa présentation sur le Coming out polyamoureux lors de l’édition 2016 de la grande conférence annuelle Amours 2.0

 

Sur le sujet du coming out polyamoureux, vous aimerez peut-être aussi :

Coming out et rejet

Comment aborder une conversation difficile

Parents polyamoureux : Dire ou ne pas dire?

 

 

Envie de plus de compersion dans votre vie?

3Dcover

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply