Jalousie et compersion

Avoir le beau rôle

rôle

Si vous me demandez pourquoi il est si facile pour moi d’avoir de la compersion lorsque mon mari a d’autres amoureuses, je vous répondrai que peu importe ce qu’il partage avec elles, je sens que je ne peux envier ce qu’ils vivent, tout simplement parce qu’à mes yeux, j’ai le beau rôle d’être sa femme. J’aime être la personne avec qui Victor partage son quotidien, parle boulot, rigole à propos de tout et de rien, éduque les enfants et regarde Neflix dans le lit à la fin d’une journée épuisante.

Je ne suis pas en train de dire qu’être la femme de quelqu’un est mieux qu’être la nouvelle amoureuse. De fait, je suis la nouvelle amoureuse de quelqu’un d’autre, et j’adore occuper cette place également. Par conséquent, que ce soit avec mon mari ou mon boyfriend, la place que j’occupe est celle qui me convient.

Certains partenaires vous feront sentir comme la huitième merveille du monde si vous êtes leur nesting partner, alors que d’autres vous donneront leur meilleur lorsque vous êtes leur nouvelle flamme.

L’idéal, pour les polyamoureux est de maîtriser l’art de faire sentir chacun unique, quelle que soit la place qu’il occupe dans votre vie.

Je veux… ce que tu donnes à l’autre

Si vous avez le syndrome de « le gazon est toujours plus vert chez le voisin », il est possible que vous ressentiez de l’envie pour les partenaires long-terme lorsque vous êtes le nouvel amoureux, et que vous ressentiez de l’envie pour les nouveaux amoureux lorsque vous êtes le partenaire de vie. Ce n’est pas une très bonne recette pour atteindre la compersion. 

Mais parfois, notre sentiment d’envie ne vient pas d’un « syndrome du gazon plus vert chez le voisin », seulement du constat objectif que nous n’avons pas le beau rôle auprès d’un partenaire. Quelqu’un d’autre recoit le type d’affection que nous voudrions recevoir. C’est souvent le cas lorsque nous sommes partenaire long terme d’une personne qui est à son meilleur seulement dans les nouvelles relations. Comment ne pas ressentir de jalousie dans un tel contexte!?!

Choisir son partenaire de vie

Lorsqu’on est monogame et qu’on se choisit un partenaire de vie, la question de si on aura le beau rôle ne se pose pas. On est TOUT pour cette personne : son amoureux, son meilleur ami, son coloc, son partenaire sexuel, le père ou la mère de ses enfants, etc. Si vous souhaitez être tout pour votre partenaire, il faut être monogame.

Mais lorsqu’on est polyamoureux, on est conscient qu’on n’est pas tout pour l’autre. C’est pourquoi à tous les critères de sélection d’un partenaire de vie, s’ajoute un autre, dont dépendra grandement votre jalousie ou votre compersion : Est-ce que je sentirai que j’ai le beau rôle d’être le partenaire long-terme de cette personne?

Quand ca fera 5 ans, 10 ans, 25 ans qu’on sera ensemble et que mon partenaire aura de nouvelles personnes dans sa vie et pataugera en pleine Énergie de la Nouvelle Relation, est-ce que je serai satisfait-e de ma place de partenaire de vie, ou est-ce que je sentirai toujours que ce sont les nouveaux qui auront le beau rôle?

Certaines personnes, si merveilleuses soient-elles, ne font pas de très bons partenaires long-terme, tout simplement parce que la place de choix, dans leur vie, c’est d’être leur nouvel amour. Persister à construire votre vie avec ces personnes, c’est prendre un billet destination jalousie, parce qu’ils sont incapables – ou n’ont pas la volonté – de se donner avec le même dévouement pour une personne qui ne leur cause plus les soubresauts émotionnels des premiers temps.

Avez-vous le beau rôle?

Affectueusement,

Hypatia

Recevez notre infolettre mensuelle




Sur le même thème

Aucun commentaire

Répondre

1 + 3 =